Les sectes : un danger ?

Publié le

Tant en Belgique qu'en France des commissions  parlementaires sur les sectes ont été constituées il y a quelques années. Les rapports rédigés ont tout mélangé. Le meilleur comme le pire. L'Armée du Salut et la Scientologie - les adeptes de Moon et les adventistes du 7e Jour - les raëliens et les quakers -le Spiritisme et l'Ordre du Temple Solaire - etc...

Il est dommaage qu'en son temps, c'est à dire à l'époque des travaux de la commission belge par exemple, le rapport ait jeté la suspicion sur, entre-autres, l'Eglise évangélique libre, à laquelle je n'appartiens pas je le précise, et qui est devenue depuis l'Eglise protestante évangélique reconnue, sur le plan administratif,  par l'Eglise protestante "officielle" (Eglise Protestante  Unie de Belgique). Les libristes français ne furent pas mieux lotis, ce qui n'a pas empêché la Fédération protestante de France d'élire à sa tête un ... libriste !
Résultat des courses (à Vincenne ou ailleurs), le Conseil de l'Europe a critiqué le rapport belge. A mon sens le rapport français eut dû l'être également. Mais peut-être l'a-t-il été.
Réplique de quelques uns des mouvements montrés du doigt : "Et la franc-maçonnerie?". Vlan! Chacun sait que la maçonnerie n'est pas un mouvement religieux, loin s'en faut, mais voilà où la macédoine touillée par des représentants du peuple peu informés a mené...  Heureusement, les choses redémarrent, et sérieusement cette fois, notammment grâce à un parlementaire de ma région. Allez Luya (au fait, qui est ce Luya?).

Il faudrait que soit évoquées désormais certaines communautés charismatiques catholiques, dont une, située en France,  a fait parler d'elle dernièrement dans une affaire de pédophilie réelle ou supposée. Mais là, la hiérarchie veille, ainsi que les "bergers" (les patrons en quelque sorte) de ce genre de communautés, lesquels règnent en gourous sur des adeptes parfois coupés du monde. Pour en revenir à la communauté qui connait actuellement quelques problèmes, et dont le fondateur est reparti dans sa Suisse natale, le mot d'ordre a été  "Silence radio SVP!". Mais quatre membres du groupe ont osé parler devant les caméra de la télévision. Gageons que leur avenir n'est plus assuré, et qu'ils devront chercher du boulot et s'inscrire à l'ANPE.

Des médecins "doux" font partie de mouvements "guérisseurs" dangereux comme celui de l'Ange Gabriel, sis au Grand Duché de Luxembourg, dont un des dirigeants est un docteur belge. Parfois les médecines douces mènent leurs praticiens, Dieu merci pas tous, loin s'en faut, vers des techniques aberrantes. Certains médecins  n'hésitent pas à soigner au moyens de cristaux ou d'aimants qu'ils passent et repassent au dessus de l'endroit du corps malade! Des naturopathes-nutritionnistes réduisent leurs patients à un état proche de celui des rescapés de Dachau, tandis que des praticiens suivent la méthode criminelle du tristement célèbre Docteur Hamers, et déconseillent à leurs patiens d'avoir recours à des oncologues qui, eux, savent de quoi ils parlent, et qui guérissent de plus en plus de malades. Les "hamersiens" estiment que les cancers sont provoqués par des chocs psychologique subis souvent dans l'enfance et que, donc, une psychothérapie suffit pour chasser le cancer ! Halluciant et tragique...

Un médecin américain a inventé une technique, qui conait un beau succès, hélas, pour traiter les infirmes moteurs cérébraux (IMC). La méthode consiste  en des mouvements que des volontaires imposnt aux malheureux malades, presque toujours des enfants, plusieurs heures par jour. Naguère une éducatrice exerçant dans une institution pour enfantgs malades, notamment IMC, m'a déclaré "nous attendons toujours la première guérison par cette méthode. Les enfants finissent toujours par être placés!". Croyez moi, cette médicastrerie (néologisme de mon cru) est loin d'être gratuite et les médecins "spécialisés" ne sont pas des philantropes. Résultat des familles se ruinent où, dans les meilleurs des cas, des soupers ou des soirées sont organisées pour aider ces parents qui sont drillés pour croire en l'impossible guérison de leur gosse.

Et oui, il y a des sectes médicales, et elles sont dangereuses. Nos gouvernants ne les surveillent guère, alors qu'ils devraient s'en occuper. Mais il leur faudrait du courage, car s'attaquer à des méthodes pseudo-médicales auxquelles croient de malheureux parents demande, effectivement, beaucoup de courage.
Quant aux croyants libéraux, c'est à dire ceux qui refusent les ukases des Eglises, ils sont fiers de ne rien imposer, de ne pas disloquer des familles, de ne pas "pomper du fric", de ne pas faire "disparaître" des adeptes dans la nature, j'en passe et des pires. Je leur  lance un appel  pour qu'ils s'allient aux laïcs afin d'éviter des drames, dans la mesure dupossible. Et je demande à mes amis laïcs de soutenir les mandataires, souvent laïcs eux-aussi d'ailleurs, qui luttent, malgré les menaces et les injures, contre les "obsédés sectuels" nuisibles. Amen !
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Père Ruque 22/10/2008 22:23

La causalité scientifique ne repose pas sur un savoir.

Avant de citer Dieu, je pense que les scientifiques devraient en définir le concept avant de le reléguer au rang du rêve ou parmi les chimères. Quelle idée s'en font-ils ? Mystères. A défaut de répondre, on laïcise le sentiment religieux, on le remplace par un symbole, on paganise, et peu à peu, le bien disparaît complètement
Il est normal que des regroupements s'opèrent dans une société malade. Si un groupe se forme par affinité, partageant les mêmes aspirations ou suivant un enseignement quelconque, on le traite de secte comme le bouddhisme, l’essénisme et le christianisme du début dont on persécutait les adhérents pour ensuite les massacrer. Il y eut manifestement désobéissance aux organes représentant le pouvoir politique et religieux, donc punition et même pire puisque les enseignements formaient des éveillés. Les hommes conscients et lucides représentent donc une menace potentielle pour ceux qui préféraient conduire un troupeau atone. Mais comment définir une secte ?
Il y a de nouveau un paradoxe puisque c'est aussi le laxisme politique qui encourage leur prolifération. L'agencement des rapports entre les structures politiques et les institutions religieuses constituent des groupements. Cette fragmentation involontaire suscite une singularité dans la mesure où l'état qui tolère les partis extrémistes pour mieux pressuriser le peuple se met soudainement à diaboliser certains groupements. Il est vrai que le concept effraye toute forme d'autorité qui n'obtient le contrôle des masses qu'en les divisant, en les morcelant par de savants mécanismes de fragmentation. Il est possible que les mouvements d'extrême droite font partie de ces stratégies. L'adage est connu et il remonte à qlqs siècles : diviser la populace pour mieux la contenir, la contrôler. On n’invente rien.

Jacques Cécius 23/09/2008 08:51

La laïcité n'est pas sectaire, c'est un fait, mais quelques laïcs font preuve, à certaines occasions, d'un sectarisme réel.
Cela étant la laïcité organisée n'impose rien.

piotr 23/09/2008 08:37

Toute religion qui proclame détenir la vérité est une secte. Le catholicisme, le protestantisme globalement, et toutes ces religions qui proclament l'évangile selon saint Paul sont sectaires.Dans quelle mesure la laïcité est-elle sectaire ?

Jacques Cécius 22/09/2008 12:06

Une fois de plus tu as raison !
Ce qui est attristant, c'est que trop de maçon(e)s se réfugient dans le symbolisme et les rituels, comme dans un cocon bien chaud.
Il fut une époque où la maçonnerie luttait contre l'injustice, l'extrême-droite, etc... Aujourd'hui la mode est "le maçon s'éduque dans la loge et milite au dehors". Combien se battent au dehors?
Quant aux évangéliques, que je connais bien, je me propose de pondre quelques chose très prochainement.
Salut et Fraternité

nicolas dupond 22/09/2008 11:33

Jacques,

Une fois de plus, tu abordes un sujet peut être encore une fois considéré comme politiquement incorrect qui devrait faire débat notamment au sein de notre Ordre.

Ci-joint, un commentaire posté sur le blog maçonnique dont je remercie Jiri de sa publication.

Bizarrement, celui-ci n'a pas provoqué de réactions.

"Sur ce sujet, je renvoie à un de mes précédents commentaires (qui a peut être pu apparaître choquant) sur un autre post:

"Pourtant, nous avons de plus en plus d'ennemis (dont certains sont puissants):

- les cathos intégristes: les plus anciens mais certainement pas les plus nombreux aujourd'hui;

- les fondamentalistes musulmans;

- les évangélistes: un mouvement de plus en plus puissant dans le monde profane et qui peut compter sur le nombre de ses adeptes. Par ailleurs, ces mouvements phagocytent des groupes sociaux tels les Voyageurs. Certains évangélistes extrêmistes côtoient même les milices aux USA;

- les témoins de Jéhovah: un groupe multimilliardaire en dollars;

- les scientologues: un mouvement qui dispose d'un important trésor de guerre et qui sait très bien pratiquer l'infiltration;

- certains mouvements paganistes à l'extrême droite de l'extrême droite. Hormis leur inhumanité (qui ne se voit pas forcément sur leur visage), ils ont des centres d'intérêt symbolique et peuvent donc très bien infiltrer des loges symboliques voire ultras symboliques (si on me permet l'expression). Personnellement, je commence à me méfier (peut être à tort) des Frères appréciant quelque peu la symbolique nordique et celtique, de plus que celle-ci est lunaire et souvent guerrière, les peuples concernés étant des peuples guerriers.

Et encore la liste ne doit pas être exhaustive. Tout cela peut se vérifier dans la rubrique "antimaçonnerie" du présent blog.

Ce que je veux dire, et sans pour cela tomber dans la paranoïa, c'est que de nombreux groupes disposant de moyens financiers importants et forcément des relais qui vont avec, veulent nous faire disparaître.

Je ne dis pas que nous sommes en 1940. Mais il est tout de même étrange que d'un seul coup (même si cela n'est pas direct), nous fassions l'attention de toutes les presses (et pas seulement de celles d'extrême droite ou d'extrême gauche, ce qui était un classique non inquiétant pour la première) et même des pouvoirs publics (Edvige. Comme je l'avais noté dans un précédent post, maintenant ce seront tous les Frères qui seront fichés et non plus "les organes dirigeants")

Qu'est ce que tout cela donnera? Je commence, au vu de mon vécu, à fortement m'inquiéter. "

Toujours est il que nous vivons dans une époque troublée où notamment l'extrême droite malgré les apparences reprend du poil de la bête (Quitte encore à choquer, Le Pen était la version "soft". La Nature ayant peur du vide, il sera remplacé par encore pire qui peut être jouera de l'infiltration de la droite classique.).

On ne peut pas dire également tout en restant le plus neutre possible que les mouvements cités dans mon commentaires soient des thurérifaires de la Démocratie.

Pourtant ils prospèrent, en étant très peu inquiétés par les autorités.

Tout en restant le plus objectif humainement parlant, ne trouvez vous pas bizarre la campagne antimaçonnique menée depuis un certain temps par des sites d'extrême droite (classique), d'extrême gauche voire plus grave par la presse classique et par là même dans tout l'échantillon politique disponible sans compter les attaques politico administratives type fichier Edvige.

En dehors de toute parano, cela pose hautement question, d'autant plus que Sarko, quoiqu'on en dise, est proche de mouvements sectaires. N'a til pas reçu Tom Cruise alors que son appartenance scientologique est un secret de polichinelle?

Je passe peut être pour un farfelu auprès de mes Frères et peut être ici même mais je pense que malheureusement, on en reparlera (peut être trop tard)."

Je pense que nos Frères "professions libérales" ne sont pas très intéressés par la matière, n'étant pas emmerdés par ce genre de mouvement sur leur lieu de travail (ce qui semble être mon cas).

De toute façon, certaines organisations notamment les scientos sont à comparer avec des Etats totalitaires.

P.S: Concernant les évangélistes, vu que tu es protestant, tu es certainement mieux placé que moi pour aborder le sujet. Néanmoins, certains mouvements semblent avoir de fortes dérives sectaires (pasteurs guérisseurs, quêtes où des billets de 20 € minimum sont déposés dans les corbeilles...)sans compter les mouvements proches des milices aux USA