Bon appétit !

Publié le

Ce n'est un secret pour personne, certains restaurateurs n'hésitent pas à vous faire bouffer des produits datant du roi David, qui était un excellent agriculteur, ainsi que nous l'apprend l'épitre aux béotiens.

Dans ma région un restaurant côté fait la une du journal que je viens d'acheter. Déja qu'il est risqué de déguster des huitres ou de la choucroute bolognaise dans des établissements situés dans les quartiers touristiques des grandes villes, voilà-t-y pas que les "bons (sic) restos s'y mettent !

Certes la plupart des établissements "de bouche", cette expression m'a toujours fait rire, car par où ferait-on pénétrer les aliments, si ce n'est par la bouche?, sont sérieux, et les produits de très bonne qualité. Certes aussi, d'autres professionnels nous empoisonnent : fabricants de bagnoles - d'insecticides - d'herbicides - de couleurs - de médicaments aussi inutiles (il semble qu'il y en aient beaucoup) que nuisibles - etc.

Des organismes ont été créés pour veiller à ce que notre santé ne décline pas. Pas trop vite! Mais l'Europe va octroyer des permis de polluer jusqu'en 2012 ! Pardonnez-moi l'expression, mais c'est crapuleux, il n'y a pas d'autres mots.

Savez-vous ques les poissons, tant de mer que d'eau douce, contiennent très souvent des produits dangereux ?  En Belgique la pêche de l'anguille est autorisée, mais la bestiole doit être remise à l'eau, car au cours des années elle est devenue un véritable danger pour le consommateur.

Croyez vous que les anabolisants ne sont plus utilisés pour l'élevage des bestiaux? Oui, ils ne sont plus autorisés, mais des agriculteurs peu scrupuleux en usent allègrement. Il y a quelques années un inspecteur spécialisé dans la détection de ces produits a été assassiné. Il y a une mafia de la malbouffe!

Voilà pour les dangers potentiels. Voyons la qualité gustative des fruits, légumes et viande. Sans toutefois faire concurence à Jean-Pierre Coffe...
Les tomates : inodores et insipides parce qu'elles sont transportées dans des camions frigo. Les oranges, qui jadis faisaient le bonheur des enfants, ont perdu de leur saveur. La viande, diététique il est vrai, du boeuf blanc-bleue-belge n'a que très peu de goût comparée à celle du charolais, du limousin, de salerce, ou encore de l'écossais. Je ne vais pas passer en revue tous les légumes et les toutes les viandes, car à midi je dois me sustanter (!). Il me reste moins d'un quart d'heure pour terminer cet article.

J'ai, il y a quelques années testé les fromages de régime : aussi goûteux que du carton mou ! De même ma ménagère a longtemps servi à la famille des frites cuites à l'huile. Elle en est revenue au blanc de boeuf. Un monde de différence! Surtout lorsque les frites sont faites à la maison. Si j'en crois les diététiciens,  je vais défuncter dans les mois qui viennent... Et pourtant, les habitants du Sud-Ouest de la France risquent moins d'infarctus que les autres, grâce au foie gras, aux rillettes de canrd et d'oie, aux confits, etc. la chose est démontrée.

Alors, allons nous accepter la dictature des producteurs d'huile et des margariniers ? Je me souviens qu'il y a une douzaine d'années j'ai lu un article démontrant que l'Ecosse avait un taux très bas de maladies coronariennes. Or, les écossais n'utilisent pratiquement pas d'huile!

Nous avons le choix : régime protéîné - macrobiotique - végétarien - végétalien - crétois - crudivorien - sans sel - sans graisse - sans sucre -J'en passe et des plus dégueulasses. Leurs partisans engagent les personnes enveloppées à manger "sain", c'est à dire leurs produits. Vous le faites durant six moi, avec comme résultats que vos amis s'enfuient,et  vous sombrez dans la déprime. Mais vous perdez du poids qui, lorsque vous voudrez en revenir à une alimentation plus normale, reviendra à toute allure ! Où vous persistez et vous devenez acariâtre, tristounets  bref, impossibles à vivre. Votre conjoint(e) fout le camps avec les mouflets et, seul, vous dégustez alors vos deux feuilles de salade et votre tranche de tomate accompagnant la tranchette de rossbeef non salée... Beau résultet n'est-il pas ?

Mangeons donc les produits de saison, et de tout, sans abuser. Buvons un coup éventuellement, et envoyons paître, sauf en cas de maladie grave cela va de soit, les régimles alimentaires, sans nous précipiter dans des restaurants que nous connaissons mal et qui nous servent de de la crême brulée made in 1939.

M.... au terrorisme diététique et aux retos tenus par des gens sans scrupules !

En matière de bouffe soyons sur nos gardes : "Ni vieux, ni maigre!".
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Jacques Cécius 09/10/2008 11:48

Effectivement la date a été choisie au hasard, et maladroitement...

nicolas dupond 09/10/2008 10:08

Pas du tout Jacques, je croyais justement que tu dénonçais le fascisme à travers le terme "crême brulée made in 1939". Je pensais que tu mettais en parallèle les réseaux défendant la culture du terroir avec l'extrême droite (infiltrations ou autre). Mais la date a peut être été chosie par hasard.

Jacques Cécius 08/10/2008 22:50

Me soupçonnerais-tu de sympathies pour les fachos ? (à prendre au second degré, bien entendu).
Salut et Fraternité.

nicolas dupond 08/10/2008 14:43

Jacques,

Je te remercie pour ta dénonciation de la mal bouffe.

Mais quand tu parles de crême brulée made in 1939, fais tu un rapprochement entre l'extrême droite et la défense des produits du terroir ou dénonces tu une tromperie sur la marchandise?