La franc-maçonnerie : un ésotérisme ?

Publié le

Définition trouvée dans une ancienne édition du Larousse du XXe siècle : qualification donnée dans les écoles des anciens philosophes, à leur doctrine secrète, réservée aux seuls initiés.

J'ajoute : se  dit aussi des doctrines réservées aux initiés de certaines religions : le soufisme dans l'Islam - la Kaballe dans le Judaïsme - le Shingon dans le Bouddhisme japonais, etc... Les dites doctrines religieuses , Islam, Judaïsme, Bouddhisme, quand elles sont pratiquées par "le populo", sont dites exotériques.

La plupart des auteurs maçonniques considèrent la franc-maçonnerie, née au XVIIIe siècle, comme une forme d'ésotérisme. Bien.
s

Première remarque,  il ne peut y avoir d'ésotérisme qui ne soit secret. Or tout maçon vous dira que
l'Ordre est discrèt, pour des raisons diverses, mais non secrèt. Depuis 35 ans j'ai cent fois posé, parfois à des maçons éminents, la question,"mais quel est donc notre secret ?".  La réponse la plus souvent entendue : "C'est qu'il n'y en a pas" ! Il y a une quinzaine de jours c'est encore ce qu'un auteur maçonnique bien connu en France et en Belgique, professeur de symbolislme dans une université belge, a déclaré à la télévision. Ou encore il me fut répondu " il est indissible".  Manière facile de se tirer d'un mauvais pas !

Si l'ésotérisme est la doctrine secrète d'un exotérisme, je pose la quetion : quel est l'exotérisme de la maçonnerie ?
De plus, il est établi que les premier maçons, qui ne descendaient pas en ligne directe des bâtisseurs de cathédrales, ne se consdéraient nullement comme des initiés, et qu'ils n'hésitaient pas à défiler, avec leur tablier, dans les rues de Londres ! Je l'ai déjà écrit, c'est trois ans après la création de la Grande Loge de Londres, que le terme" initiation" fut employé pour la première fois par un adversaire anglais de la maçonnerie, un certain Pritchard, dans son ouvrage "La maçonnerie dévoilée". Les réunions maçonniques,en effet, ressemblaient fort à celle des service clubs actuels. Le rituel était réduit à sa plus simple expression.
Il y a fort à parier qu'après la parution de l'ouvrage de Pritchard, des maçons se soient dit qu'au fond en se considérant comme des "initiés" ils ajoutaient un plus à leur condition.

L'ésotérisme, est , comme indiqué dans le "Dictionnaire de la franc-maçonnerie", sous la direction de Daniel Ligou,( PUF éd.,)  un unique "corps de doctrine" identique dans tous les temps et dans tous les pays, puisqu'on observe une transmission secrète aussi bien en Occident qu'en Orient ou en Afrique. Cela supposerait alors justifiée la thèse de Guénon sur la "tradition primordiale". (...)
Le secret impliqué par la tradition orale (ou par l'emploi d'un langage à clef)  n'est en l'occurence qu'une conséquence logique du but qui est de fournir une information uniquement  à des "adeptes qualifiés".  (...)
La base de cette idée est que toute connaissance confère un pouvoir soit sur les choses, soit sur les êtres et notamment humains. On croit rêver...

Cela étant, l'auteur est favorable à l'idée d'un ésotérisme maçonnique. Mais quelques questions peuvent être posées : qu'elle est la transmission secrète qui circule dans les loges ? Les anti-maçons ont leur idée sur la question, mais elle fait rire les maçons eux-mêmes. C'est le fameux complot maçonnique ayant pour but de tenir le monde dans ses griffes.

Seconde question : la "tradition primordiale". Guénon, qui passa par toutes les formes d'occultisme: martinisme, templarisme, spiritisme, théosophie, avant de combattre l'occultisme,  qui fut aussi catholique et musulman à la fois, avant d'adhérer définitivement à l'Islam, qui se fit recevoir maçon maçon tout en écrivant dans des revues anti-maçonniques, et qui flirta avec l'extrême-droite française, est-il le mieux placé pour dire aux maçons ce qu'est l'Ordre ? Un tel personnage peut-il être pris au sérieux ? Si encore il s'en était tenu à la fumeuse "tradition primordiale", passe encore, mais il enseignait l'existence de villes et de pays ou l'on peut aller et d'où l'on peut revenir, mais qui ne peuvent pas être placés sur un globe terrestre ou une mappemonde
"Encyclopédie de l'inexpliqué" sous la direction de R. Cavendish,( Elsevier éd.)

Troisième question : le secret impliqué par la tradition orale. J'ai déjà dit quelques mots sur ce fameux secret soit-disant incommunicable, ce qui est normal pour une chose qui n'existe pas. La tradition orale, le langage à clef ? Voilà encore des choses qui font rire les maçons. Il y a longtemps que la tradition maçonnique a été expliquée dans des ouvrages sérieux.

Alors l'ésotérisme repose donc sur finalement sur  une technique d'éveil. Sur une vision du monde et non sur une conception du monde. Il est au premier sens métaphysique et non théologique ou "philosophique". (....).
Les "mystères" ne sont en ésotérisme que les cheminements offerts à l'initié mais ne concernent pas la réalité du monde (?!?). Tout ésotérisme est, dans sa finalité, rationnel.  (!?!).

La définition de la franc-maçonnerie, une fois abandonnés les termes grandiloquents employés par certains, ne serait-elle pastout simpklement " La franc-maçonnerie est une société composée d'homme et/ou de femmes, ayant pour vocation leur amélioration morale et intellectuelle , en utilisant éventuelement, mais pas nécessairement, la méthode symbolique" ?  C'est en tout cas ce que j'ai pu remarquer au cours de ma modeste carrière de plus de trois décennies. J'ai rencontré des maçons férus de symbolisme, ils ne m'ont pas parus meilleurs maçons que les autres...
Les ouvrages écrits par des maçons, certes érudits, m'ont souvent laissés dubitatif, jusqu'au moment ou je suis redescendu sur terre. (très vite).

Feu Jean Cotereau, maçon au GODF, a écrit dans "Que l'homme soit" (Fischbacher éd.) : L'enfer, atroce mensonge. Le ciel probable chimère. La terre, cette réalité sur laquelle il nous appartient de mettre un peu de ciel, alors qu'il n'y reste que trop d'enfer...

Bien que croyant, entre le frère Cotereau d'une part, et Guénon, Wirth, Papus, Boucher, Plantagenet, etc., d'autre part, auteurs "hautement ésotéristes", je choisis le premier...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Jacques Cécius 15/11/2008 09:49

J'ignore ce qui se passe. Je ne saurais contacter le technicien avant lundi. Mais j'ai reçu d'autres courriels... Alors est-ce bien mon ordinateur qui déconne ?

piotr 14/11/2008 13:36

coucou Jacques,

ta boite mail nous renvoie tous nos messages ... Maurice voulait t'envoyer des pièces ...

piotr