deux poids, deux mesures...

Publié le

La Dalaï Lama étant en visite en Europe, s'est arrêté en Belgique, et a été reçu par le premier ministre Leterme.

Une honte ! Lorsque l'entretient, qui s'est limité à une déclaration du chef spirituel des bouddhistes tibétains, s'est terminé, celui-ci s'est inciné vers le premier sinistre en tendant les deux mains. Leterme n'a pas réagit,  relations économiques avec la Chine oblige... Il n'empêche : Leterme s'est montré grossier !

Or, lorsque le "Sourevain Pontife" vient en visite dans notre pays artificiel, le roi, les ministres, les présidents de la Chambre et du Sénat sont présents, et c'est à peine s'ils ne lêchent pas ses mules. Nauséeux !

Soit-disant neutre sur le plan religieux,  la Belgique est un Etat dominé par Rome. Le monarque, ses descendants, son épouse,sa belle-soeur,  ses belles-filles et son beau-fils ne ratent pas une occasion de ramper devant le pape tout puissant.

Quand le roi reçoit les corps diplomatiques au palais, c'est le nonce apostolique qui est en tête du troupeau. Quand le roi reçoit les représentants des corps constitués, c'est le cardinal-archevêque qui, fier et magnifique, est reçu le premier, à l'occasion du Nouver An
 
 Quand le Parlement eut vôté l'interruption volontaire de grossesse, le roi Baudouin, au mépris de son serment constitutionnel, a refusé de signe la loi ! Il a fallu organiser une mascarade :  durant trois jours le monarque a été déclaré "dans l'impossibilité de règner" !

Le gouvernement luxembourgeois, placé devant une alternative semblable, a décidé que le rôle du grand duc n'aurait plus qu'un rôle protocolaire.

La Belgique, pour le temps qui lui reste à vivre, devrait faire de même.


+++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++

A demain car je dois me rendre au Contrôle technique...
                                  



Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Jacques Cécius 10/12/2008 13:54

Bravo Levy. Staline était Laîc - Sadamm - et d'autres encore. C'est le pouvoir qui corrompt !

levy 07/12/2008 12:33

l'irak etait un peu ou beaucoup dictatorial mais il etait laic !!!!!!!!!!! a + guy

nicolas dupond 04/12/2008 15:18

Il est clair que l'attitude de la Chine au Tibet est contraire aux droits de l'Homme. Mais le régime féodal tibétain n'était pas beaucoup mieux à ce niveau.

A moins que le dalai lama veuille mettre en place une démocratie au Tibet (avec l'aide de la CIA? On voit ce que ça donne en Irak et en Afghanistan), rétablir l'ancien régime ne changera malheureusement pas grand chose pour le tibétain de base, le plus souvent dans une très grande misère.

Quant à l'arbitraire, les féodaux tibétains le pratiquaient malheureusement aussi.

Pour les nazis, le Tibet avait des "conseillers techniques" nazis (SS). Cette situation est à comparer à Vichy et non à la France de la fin des années 30 même si elle n'a pas eu une attitude courageuse.

Et encore comme tu le dis toi-même, même nos démocraties occidentales n'ont pas apporté grand chose dans la lutte contre la pauvreté.

Je crois que la question du Tibet relève en l'état actuel des choses plus du droit des peuples à disposer d'eux- même (décolonisation) que d'une réelle question des droits de l'Homme (à moins que le Dalai Lama soit sincère quand il dit vouloir mettre en place une démocratie).

Quant à l'église catholique, je suis loin d'en penser le plus grand bien.

Jacques Cécius 04/12/2008 14:05

Le régime théocratique de Lhassa n'était pas, certes, exempt de reproches. Mais les régimes démocratiques, avec les ouvriers sous-payés, les sans logis, les chômeurs en fin de droits, les emplois précaires ? Les smicards ?
Quant à l'attitude ambigüe du Dalaï Lama envers le régime nazi, ne devrions nous pas nous souvenir de Munich ? De la non intervention en Tchécoslovaquie ? En Espagne ? En Éthiopie ? La réoccupation de la Rühr par Hitler ? Le réarmement de l'Allemagne nazie ? Le juifs persécutés dès 1933 chez Tonton Adolphe ?
Sincèrement, je pense que nous n'avons pas été nikels...
Salut et Fraternité.
Continuons à dialoguer et à nous dire ce que nous pensons.

JLG Iconoclaste, anarco révolutionnaire 04/12/2008 13:37

Rappelez moi, en 40, les flamants, quelle langue ils parlaient dans le brouillard ? En voyant Her Ratzinger arriver, ils se sont dit : "le Reich est revenu !".

Mais comment dans un pays qui ne reconnait que 6 ou 7 courants religieux ou philosophiques, dont en premier l'église apostolique romaine, en dernier le bouddhisme (en second la laïcité (??)) pouvait on espérer qu'il en fut autrement?

Je vous rappelle que la "Laïcité" est assimilée à un simple courant de pensée et non un principe constructeur comme en France.

Pour ces gens un catholique ne peut pas être laïc!
Donc si le bouddhisme tibétain n'était pas clair en 40, Her Ratzinger non plus. Et PI XII a eu plus qu'une hésitation, dit on, par crainte de représailles plus fortes (??).

Il y a un problème en Europe La France est le seul pays réellement et complétement Républicain, Laïc. L'Europe de l'avenir est de se calquer sur ce modèle pour avoir une unité Humaine et non une unité d'Etats.L'Europe des Homme n'est pas celle des Etats.

Hélas Monsieur S en France aidé de groupuscules extrémistes (toutes tendances) est en train de tout démolir.

L'Eglise Apostolique Romaine n'attend que ça.