Franc-maçonnerie et irrationnel (suite)

Publié le

Continuons notre voyage dans l'irrationnel, hélas présent dans certaines loges,   voire certaines obédiences.

Je viens de lire cette définition, par un franc-maçon qui n'est pas n'importe qui (ce qui est encore plus grave) : L'Astrologie (remarquez l'A majuscule). Science (sic) traditionnelle  fondamentale (ah !), à l'origine de l'astronomie, l'astrologie regroupe en une même recherche une science authentique (resic) une vision de la vie et une psychologie. Nul doute qu'Elias Ashmole eut été d'accord. Qu'en diraient Albert Jacquard ou Hubert Reeves ?

Plus loin : Dans l'Antiquité, d'ailleurs, les savants, ( ! ) initiés pour la plupart, ont su monnayer leur savoir en offrant des sous-prduits (aruspices, oracles,horoscopes, etc.) rémunérateurs et, surtout, sources de pouvoir et de statut social privilégié. On peut raisonnablement penser qu'ils n'en n'étaient pas dupes eux-mêmes.
Notons que nos travaux se placent délibérément sous le signe de l'astrologie, épurée bien sûr, de tout mercantilisme et de tout charlatanisme : les dimensions de notre temple situent nos travaux dans la totalité du Cosmos : de l'Orient à l'Occident et du Midi au Septentrion. Bien ! Encore qu'il est possible de parier sans risques que les maçons qui travaillent dans le temple dont les dimensions vont de l'Orient à l'Occident et du Midi au Septentrion n'en n'ont rien à "cirer", comme disent les jeunes, de l'astrologie.
Je suis heureux d'avoir été accepté dans une loge pour laquelle l'astrologie était considérée comme "fantaisie ô divin mensonge" ("Lakmé" opéra de Delibes).

Egalement dans la même revue : V.I.T.R.I.O.L. détruit ce qui est matière, isole tout ce qui n'est pas noble. S'il s'agit de l'esprit de sel qui servait à nos grands-mères pour nettoyer les pierres formant le seuil des habitations, le vitriol, effectivement, détruisait la crasse. Quant à la pierre, elle est sans conteste matière noble. Ici, rien à redire. C'est l'évidence même.
L'auteur écrit également au sujet du vitriol, qui symbolise la descente en soi-même, qui est chose utile, mais qui ne nécessite pas une initiation : L'Initié égyptien va plus loin: "J'ai atteint le pays de la vérité et de la justificatiion. Je ressuscite comme un Dieu vivant  et  je rayonne dans le choeur des Dieux qui habitent le ciel, car je suis de leur race."
(...) je pense désormais pour le ressentir intimement que tout est dans V.I.T.R.I.O.L.
Voila le message qu'il faut porter aux pauvres hères qui vivent dans la rue, et aux habitants du Tiers-Monde qui crèvent de faim. J'en suis convaincu, ils nous en seront reconnaissants. "La solution, criaient les manifestants en 68, c'est la révolution". Et bien non, c'est le vitriol (et l'ultra-symbolisme).

L'ultra-symbolisme, comme le "secret", constituent, sans que cela ne soit le but recherché, une indifférence devant les problèmes actuels qui risquent de détruire la terre sur laquelle nous vivons.

A toutes ces considérations sur l'astrologie ou le vitriol je préfère ces lignes du frère Fred Zeller, qui dut à sa franchise et à sa clairvoyance d'être sanctionné par son obédience (un comble!) : Des éléments conservateurs ont pesé constamment sur l'histoire de l'ordre en invoquant le vieux texte des Constitutions d'Anderson : "le franc-maçon est un paisible sujet des puissances civiles..." Sous le couvert de cette profession de foi "apolitique"  - valable sans doute en son temps, absurde aujourd'hui - et profitant d'une tolérance qui a toujours été le mot d'ordre fondamental d'une maçonnerie humaniste, ces éléments (conservateurs) ont sans cesse entravé la marche de l'ordre.

Maçons ultra-symbolistes, conservateurs,ce sont souvent les mêmes. Ils sont de ceux qui adorent jouir du confort du temple mais qui ne souffrent que rarement des souffrances humaines, et, surtout, qui n'agissent guère. Ils n'en sont pas moins, bien entendu, des FF.°. et des SS.°. à part entière et respectables.

Je voudrais terminer en citant, de mémoire, "la prière des flamaçons" qui se récitait en Haute Auvergne, lorsqu'un habitant allait "passer", et après le départ du prêtre : "Que par le maillet et le ciseau, l'équerre et le compas, s'éloigne de cette maison le trépas !" Voilà ou peut mener un symbolisme exagéré...
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Jacques Cécius 17/12/2008 10:55

Courage Harmonie !

nicolas dupond 17/12/2008 09:20

Félicitation Harmonie pour ton initiation au premier degré.

Tu as raison Harmonie, peut être je brois du noir.

Mais au regard de ma situation professionnelle, le fait d'assister aux tenues était mon seul repos (physique et moral quoique dans ce type de situation, malheureusement les deux sont liés).

Avec la charge de maître des banquets (qui de plus m'a été attribuée d'office sans même demander mon avis), c'est plus de fatigue et de n'obtenir en plus aucune aide matérielle m'agace, ceci d'autant plus que la situation prévue au départ pour les approvisionnements s'est compliquée car des Frères ont fait parler "leurs métaux".

En gros, que des complications et des emmerdes.

Pour ta situation matérielle, je te souhaite bon courage. Encore quelques années à tenir. Si ton école d'archi est côtée je pense qu'en tant que salariée sans avoir les revenus des professions libérales, tu pourras t'en sortir, certainement mieux qu'un fonctionnaire (qui fait ces efforts matériels pour la sureté de l'emploi qu'on veut en plus lui enlever.)

Harmonie 17/12/2008 07:11

Elle n'a pas l'air très gaie, ta loge, Nicolas (si je puis me permettre).
Moi (c'est récent ;-) ) je suis entourée de gens qui gagnent plus un un mois que je n'espère en gagner en un an, qui n'ont pas dû souvent se retrouver à compter chaque centime pour manger à la fin du mois, et qui n'ont jamais été passionnés par les critères d'attribution du logement social.
Mais on bosse tous pareil, en fraternité...

Jacques Cécius 16/12/2008 13:01

Tu as raison, mille fois, Nicolas. Certains FF°. disparaissent quand il s'agit d'aider.
Il y a chez nous aussi des aristos...
Quant à l'alchimie est est intérieure.
L'Ordre est-t-il infiltré par des sectes ? Je ne sais... Mais certaines obédiences le sont par l'extrême-droite.

nicolas dupond 16/12/2008 09:03

Je serais toujours d'accord avec toi sur ce point.

Ces "Idiots" (excuse moi pur le terme) n'ont toujours pas compris que derrière les termes de "haute magie", il y a renvoi tout simplement à l'art de s'améliorer soi même par un travail sur soi.(cf l'alchimie étudiée sérieusement. Les alchimistes d'ailleurs pouvaient d'ailleurs passer pour des résistants au dogme religieux).D'autre part, un vrai alchimiste qualifiait de "souffleur" (terme insultant) le matérialiste qui voulait transformer le plomb en or. La vrai alchimie est l'amélioration de soi en passant du plomb (pierre brute) à l'or (pierre taillée). Mais dans les loges symboliques, on est plutôt "souffleur" et on s'intéresse plus au paranormal.

S'améliorer soi même renvoie à son tour au sens de travailler au service des autres (pour plus d'humanisme, de Fraternité...).

Et en ce sens, tu es certainement plus un vrai franc maçon que certains de mes frères professions libérales.

D'ailleurs, m'occupant des banquets au sein de mon atelier, j'ai l'impression de jouer le rôle de Nestor dans Tintin.

Les apprentis et compagnons nantis ne veulent rien faire. A une exception près ou deux, tu te retrouves à tout faire.

Comme dans le profane, c'est le "prolo" qui bosse.

C'est comme sous l'ancien régime, sauf qu'on n'a pas osé m'arrêter au grade d'apprenti.

Et par ailleurs, avec tout ce fatras de bazar, je serais peu étonné que notre maçonnerie soit infiltrée par des sectes du type scientologie.

Tu te souviens de la grande encyclopédie de la maçonnerie dont même la GLDF a fait la promo. Ce bouquin était écrit par un proche de C. Cotten anti maçon notoire et sciento.

De toute façon, quand je vois comment bougent les choses au niveau de la maçonnerie dans mon affaire de harcèlement (par un fou dingue certainement proche d'une secte vu son attitude), j'ai de plus en plus de doutes.

N'étant pas entré en maçonnerie pour des avantages, il me semble néanmoins qu'il y ait une obligation d'assistance mutuelle en cas de danger (pour moi, la torture psychologique en fait partie.). cf le signe de détresse.