On se fiche de nous !

Publié le

55 ans après les faits, la commission de la justice du sénat belge vient de décider qu'il n'y aurait pas de commission parlementaire sur l'assassinat du député communiste Julien Lahaut, mais "une enquête de fond historique". Bref, un enterrement de première classe !

Le juriste Francis Delpérée,du Centre démocratique et humaniste, nouvelle appellation du Parti social chrétien, qui fut, certes, chrétien, mais nullement social, et dont l'intéressé est sénateur,  a " tempéré l'affaire". Vous pensez bien,  un député soupçonné, à tort, car aujourd'hui on connait l'auteur des faits, d'avoir crié "Vive la République!" lors de la prestation de serment du roi Baudouin Ier, un tel personnage, "un moscoutaire au couteau entre les dents", qu'il soit assassiné, les politiques de droite s'en fichent.

En d'autres termes, on ne saura guère plus que ce que l'on sait sur cette affaire. Il y a fort à parier que le propriétaire de la Vanguard blanche qui a transporté les tueurs flamands jusqu'à Seraing "la Rouge", ne sera jamais connu. Il y avait, en Belgique, deux Vanguard blanches immatriculées !!!   Le Parquet fut averti, mais les enquêteurs ne trouvèrent rien... Hallucinant !

On parle aussi d'une mesure de clémance : travail en dehors de la prison, dodo dans la cellule, pour un des commanditaires condamnés dans l'affaire de l'assassinat de l'ancien Président du Parti socialiste, André Cools. Bientôt on pourra dire, dans la royaume de Belgique, qu'il vaut mieux tuer un parlementaire de gauche que de mener des banques au bord de la faillitte !

============================================================================================


Le vôte sur la durée du travail en Europe va survenir et sera, dit-on, très serré. On parle "d'une durée de travail hebdomadaire qui pourrait atteindre 60, ou même 65 heures, et la notion de périodes de gards inactives qui concernent les médecins, les travailleurs sociaux, le personnel de maintenance des autoroutes... Il s'agirait ni plus ni moins , de ne pas considérer ces heures mises à la disposition de l'employeur comme du temps de travail" (La Libre, de ce 17.12).

On croit rêver...

Un pas en arrière de plus pour "l'Europe sociale". Un amendemet a cependant été déposé par le socialiste Alenjandro Cercas, mais le vôte s'annonce serré. Le Parti populaire (sic) européen qui regroupe les partis chrétiens, se bat contre cet amendement. Les libéraux sont divisés.

"Europe sociale", tu parles ! Quoi qu'en disent des politiques qui nous prennent pour des andouilles, depuis que l' € est devenue la monnaie européenne, le pouvoird'achat a diminué. Il faudrait que nos dirigeants cessent de prendre leurs administrés pour des c... !  Mais là, les mecs, faut pas rêver...

Le comble du cynisme a été atteint, il y a quelques mois, lorsque le gouverneur de la banque nationale   a
déclaré "Les belges sont riches !".  Lui, certainement, comme ceux qui ont mis les banques Fortis et Dexia au bord de la faillitte. Le baron bourgmestre d'un ville touristique de la côte belge, lequel était à la tête d'une des banques, est reparti dans sa luxueuse villa, la queue dans le c.. (comme on dit chez nous dans les milieux populaires dont je fais partie) ), après avoir fait la preuve de... disons son manque de compétence.

L'Europe, beaucoup en ont rêvé, et ce depuis longtemps. Souvenons nous de Victor Hugo espérant voir naître un  jour les Eats-Unis d'Europe. Votre serviteur en a rêvé aussi, sans qu'il se compare au grand Hugo. Et des milliers de français, belges, allemands, etc...  Ils tombent de haut aujourd'hui.

De plus en plus d'emplois précaires, de chômeurs, de smicards. De plus en plus de faillittes. Les délocalisations. Bravo l'Europe "sociale" !

Mais l'Europe a quand même du bon : elle permet à des hommes "d'Etat" de faire le paon, pendant que la précarité touche de plus en plus de gens que l'on veut faire travailler plus longtemps. "Vous ne gagnez pas assez ? Abrutissez-vous encore un peu plus dans les usines et les bureaux !". "Travaillez le dimanche pendant que vos gosses seront laissés à l'abandon !".

Il me souvient d'avoir entendu, chez des amis, lors de l'arrivée de l'€, un 1er janvier 2000 à minuit, avec feux d'artifices et fanfares, un vieux travailleur lucide dire entre le haut et le bas, en voyant les gogos sabrer le champagne ou ouvrir une cannettes " Pauvres couillons ! ".







Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Jacques Cécius 19/12/2008 17:01

Allez Luya, allez Luya, allez...

J'ai entendu dire, il y a deux ou trois semaines qu'effectivement l'Allemagne en reviendrait au Deutche mark.

Tout comme un banquier m'a affirmé que les grandes banques s'attendaient à l'affaire des placements foireux aux Etat-Unis !

Oui, on nous prend pour des cons !

Sarko - Leterme : même combat ! Il jouent dans l'illégalité comme des gosses dans la m.... ! Et l'avis du peuple ils n'en n'ont rien à foutre. Par référendum, la France avait dit "non" au traité européen. Sarko est passé outre. En Belgique pas de référendum... Le Parle-ment a pris la décision sans nous consulter.

Christian 19/12/2008 15:27

De source sûre, il semblerait que l'euro serait "abandonné" et que, l"allemagne en premier, reprendrait sa monnaie (le Dm) pour contrer l'inflation. Et de remettre l'euro à la place qu'il aurait dû toujours être, une monnaie de référence pour les pays européens et les échanges internationaux. Il me semble que ce serait un gros retour de manivelle dans la G...le des dé-putes européens.

Stéphane 18/12/2008 19:57

C'est passé : on ne pourra pas travailler "plus de" quarante-huit heures hebdomadaires... soit huit heures pas jour à six jours/semaine. Mais ne nous inquiétons pas, Sarko 1er défend l'idée du travail dominical. Cela ne fera donc plus que sept heures par jour... mais toute la semaine. Je propose de faire mieux : n'augmentons pas le nombre d'heures de travail. Au contraire, augmentons le nombre de jours de congé. Passons à cent et quatre jours au lieu des vingt et quelques. Ainsi, chaque travailleur pourra prendre ses congés chaque samedi et chaque dimanche de l'année. Qu'est-ce qu'on dit ? On dit merci !

Jacques Cécius 17/12/2008 16:23

Le même auquel tu penses !

nicolas dupond 17/12/2008 15:56

Hé oui,

Travailler plus pour gagner moins.

Cela ne rappelle-t'il pas quelqu'un?