Mauvais début d'année ...

Publié le

Alors que débute 2009, et l'année Calvin, je suis triste...

Le protestant (libre) que je suis pense à Luther, qui soutint la répression de la révolte des paysans. Qui s'arrangea avec les texte bibliques pour qu'un prince qui le soutenait puisse être polygame !  Qui était antisémite.

Le protestant (libre) que je suis pense à Calvin qui approuvé la condamnation à mort de Michel Servet, pour cause d'anti-trinitarisme. Certes il demanda à ce qu'il soit décapité et non brulé. Mais Servet fut brûlé. A un témoin qui lui dit "Servet à meuglé comme une vache sur le bûcher" il répondit "Il mort en meuglant,comme il a vécu ! ".
Calvin qui insista sur la prédestination qui se trouve, il est vrai, dans certaines épitres de Paul et chez Augustin. Mais qui ainsi créa des générations de chrétiens craintifs, oubliant l'amour du Père.

Calvin "inventa" en quelque sorte le capitalisme. Il alla jusqu'à dire que les richesses étaient un don de Dieu, alors qu'elles ont provoqué des guerres atroces, des crimes.

Je lis dans la revue "MosaÏque", de l'Eglise protestante unie de Belgique "Dans une Eglise ou nous aimons bien rire, nous aimerions trouver de l'humour chez Calvin".
Probablement suis-je sourd et aveugle, mais je trouve que les chrétiens ne rient guère. Qui a dit "Quand je vois la tête des gens qui sortent de l'église, je n'ai pas envie d'y aller" ?

Je suis triste lorsque je songe aux massacres, aux étripages, aux persécutions, et tout cela pour des points de doctrine. Je me demande s'il n'eut pas mieux valu ne retenir du christianisme que le "Sermon sur la montagne" : "Bénisez ceux qui vous maudissent". (chap.  de Matthieu).

Je suis triste lorsque je vois des croyants musulmans se faire sauter dans des attentats odieux. Des juifs espérant détruire la Palestine (il y en a). Des hindouistes rasant des mosquées.

Je suis triste lorsque je constate que des francs-maçons excommunient d'autres, au nom d'une réularité stupide.

Mais je veux garder espoir. Peut-être bien qu'un jour  l'Humanisme aura à nouveau la côte r. Que la laïcité tiendra bon contre le réveil du religieux qui, trop souvent, est fondamentaliste, intolérant et imbécile.

"Paix sur la terre aux hommes de bonne volonté", croyants ou non, et quelques soient leurs croyances.

PAIX !                                                                                   PAIX !                                                             PAIX !

Commenter cet article

Jacques cécius 04/01/2009 12:11

La violence n'a jamais rien apporté que le sang et les larmes...

maurice 01/01/2009 12:10

Croire en la violence et à ses conséquences est l'utopie majeur de l'humanité.
La violence s'appelle esprit de profit ,domination et irrespect.Sortir des vieux reflexes reptiliens et devenir intelligent s'apprend, cela se nomme " conversion "