Les adorateurs de l'oignon ...

Publié le

Et oui, ils existent ! Loin de moi l'idée de me moquer de ses braves gens qui suivent les enseignements de feu Frère Thomas Le Vot, d'autant plus que l'oignon est un délicieux légume qui purifie le sang de ses impuretés accumulées par nos goinfreries et nos beuveries.

C'est en 1929 que Frère Thomas reçut une révélation qui allait, pensait-il, bouleverser le monde : par l'abstinence sexuelle, voire la castration, l'homme restera éternellement jeune, à telle enseigne qu'il deviendra son propre enfant !

C'est sur la base de ces constatations que Frère Thomas se mit à prêcher :

L'oignon se régénère d'année en année lorsque son germe est coupé, et il peut vivre éternellement : replanté la seconde année l'oignon monte en graines - on le castre en coupant la tige -  il conserve sa graine qui le fait grossir - l'an suivant il germe, on le castre encore - empêché d'avoir des enfants  l'oignon redevient enfant lui-même. ( Petit Livre du Seigneur, par Frère Thomas).

Parcourant les chemins de France et de Navarre, il encourage alors ceux qui veulent bien prêter à sa prédication une oreille attentive, à ne pas procréer, à garder les sécrétions génitales qui une fois sorties du corps, sont la cause du vieillissement.

L'être humain, enseigne Frère Thomas Le Vot, ne doit se perpétuer que dans son propre corps, et non en faisant des enfants. Le sang qui fait des corps neufs à nos enfants devrait entretenir son propre corps.  (...) Les feuilles repoussent aux rhubarbes, les pattes aux homards, les dents et les amygdales aux enfants, comme l'oignon eunuque tout entier.

Sur l'air de la Marseillaise, frère Thomas écrit alors l'hymne de "L'Association apostolique", nom qu'il a donné au mouvement :
Un oignon castré chaque an rajeunit
Mais même eunuqué un savant vieillit.

En fait il s'agit de castrer l'âme plutôt que le corps ( ! ) L'adepte doit cesser de se livrer aux vices : de la gourmandise, de l'alcoolisme, de la sexualité. Ainsi il ne périra point. Il doit prendre exemple sur l'oignon qui, effectivement, ne se goinfre pas, ne s'alcoolise pas, ne fait pas l'amour...

Toujours dans le Petit Livre du Seigneur Frère Thomas donne ce conseil : Ayons des bourses inusables (sic) Origène s'est castré. C'est clair. Vérifions.

Si les hommes acceptent de ne plus éjaculer dans le réceptacle de la femme il seront réconciliés avec Dieu et gagneront la vie éternelle. 
Nous avouons ne pas savoir ce qu'en pensent les épouses des convertis... Quant aux hommes non mariés ils doivent, bien sûr, s'abstenir de le faire.

Aujourd'hui il y aurait encore quelques adeptes dans la région natale de frère Thomas.

Si le coeur vous en dit, et si vous voulez gagner le paradis, vous savez ce qu'il ne faut pas faire ! Et sachez que la chasteté est une bien belle chose. La félicité éternelle vaut bien de s'abstenir de faire en sorte que le corps exhulte ! Bien compris ?




Commenter cet article

piotr 01/03/2009

Vive l'oignon ...
....ceci dit et c'est récent car on vient de le découvrir ... mieux vaut une bourse en action qu'une action en bourse ... mais Frère Thomas n'aurait pas approuvé alors ... tout compte fait ..... commes les bourses ne sont pas inusables ...

Piotr hilare !

Sortylege 09/06/2010


Pour avoir lu un peut sur le sujet de la castration physique volontaire de l'homme,j'en conclu que sans ces glandes sexuelles, celui ci ,ne s'en porte moralement pas plus mal,meme s'il prend
parfois du poids .