Les petits non-épargnants

Publié le

Après la faillitte de l'économie de type communiste, plus ou moins mariste et plutôt léniniste, nous voilà plongés dans la pré-faillitte de l'économie de marché, capitaliste, néo-libérale, appelons la comme nous voulons.

Affolement chez les banquiers, traumatisme chez les ministres (le premier comme celui des finances), trouille chez les épargnants (on le conçoit en ce qui concerne ces derniers).
Qu'on me comprenne bien, les petits épargnants doivent être protégés. Les moyens... aussi. Les gros... basta !
Mais j'aurais aimé qu'on parle un peu plus des non-épargnants : minimexés - chômeurs de longue durée - petits pensionnés. L'Etat qui va sauver les épargnants va-t-il finir, nom de Zeus et des autres, par s'occupper sérieusemenla main sur le coeur les bonzes du pays, probablement en sursis, qu'est la Belgique. Ah bon.... Et bien, lorsqu'on parcourt les rues et venelles de certains quartiers, dans les grandes villes, celà n'apparait pas.

Messieurs Lippens, qui va probablement émarger au chômage, Davignon, Frère, Quaden et tutti quanti, n'en n'ont rien à cirer des non-épargnants. Fotis, ING, Dexia, et autres vont recevoir le pactole (mais la population va payer la note, en fait). Fortis d'abord, Dexia demain, les autres ensuite, tandis que l'ouvrier pensionné, dont l'épouse à élevé les enfants, devra continuer à palper les quelques € mensuels, permettant de survivre. Allez dire celà aux ceusses que je viens de citer, ils vous riront au pif sans vergogne.

J'en reste là car, j'ai un aveu à vous faire : je suis sorti du pucier à 10 heures, et je n'ai pas encore écouté les informations. Peut-être bien que l'Europe des marchands, dont fait partie la noble Belgique, ô mère chérie, a décidé cette nuit d'augmenter les petits salaires et les allocations diverses.

Rassurez-vous je ne vais pas vous casser les bonbons avec la crise monétaire, je dois avant tout faire face à mes crises de foie récurentes dues à mon amour pour le Muscadet sur lie et le calva... Donc, demain, on passe à autre chose.

Commenter cet article

Stéphane 01/10/2008 18:37

Heu... ING ne devrait pas, à plus ample informé, "palper" quoi que ce soit.

piotr 01/10/2008 17:25

Qu'entend-on par petit épargnant ? Les comptes bancaires sont garantis pour un montant approximatif de 20.000 € par banque. Il suffit d'ouvrir un compte dans plusieurs banques et les dépôts sont garantis. Ceux qui ont des sicav ou autres produits échappent à la catégorie des épargnants et deviennent des investisseurs ... Un proverbe dit de ne pas mettre tous ses oeufs dans le même panier ... ceux qui mettent tout leur argent dans une seule banque ....ont un réel problème de comprenette ....